Actualité

Archives
<mai 2017>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
24252627282930
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Mensuel
mai 2017 (1)
avril 2017 (10)
mars 2017 (1)
février 2017 (3)
janvier 2017 (1)
décembre 2016 (2)
novembre 2016 (2)
octobre 2016 (4)
septembre 2016 (4)
août 2016 (5)
juillet 2016 (6)
juin 2016 (7)
mai 2016 (3)
avril 2016 (7)
mars 2016 (2)
février 2016 (1)
janvier 2016 (1)
décembre 2015 (3)
novembre 2015 (6)
octobre 2015 (8)
septembre 2015 (4)
août 2015 (7)
juillet 2015 (10)
juin 2015 (7)
mai 2015 (11)
avril 2015 (10)
mars 2015 (1)
février 2015 (3)
janvier 2015 (3)
décembre 2014 (3)
novembre 2014 (1)
octobre 2014 (4)
septembre 2014 (2)
août 2014 (6)
juillet 2014 (8)
juin 2014 (9)
mai 2014 (13)
avril 2014 (7)
mars 2014 (3)
février 2014 (5)
janvier 2014 (3)
décembre 2013 (8)
novembre 2013 (3)
octobre 2013 (9)
septembre 2013 (3)
août 2013 (7)
juillet 2013 (12)
juin 2013 (13)
mai 2013 (11)
avril 2013 (12)
mars 2013 (5)
février 2013 (6)
janvier 2013 (4)
décembre 2012 (9)
octobre 2012 (10)
septembre 2012 (8)
août 2012 (6)
juillet 2012 (11)
juin 2012 (10)
mai 2012 (8)
avril 2012 (9)
mars 2012 (8)
février 2012 (3)
janvier 2012 (7)
décembre 2011 (12)
novembre 2011 (7)
octobre 2011 (8)
septembre 2011 (8)
août 2011 (7)
juillet 2011 (11)
juin 2011 (17)
mai 2011 (7)
avril 2011 (16)
mars 2011 (8)
février 2011 (4)
janvier 2011 (3)
décembre 2010 (14)
novembre 2010 (9)
octobre 2010 (10)
septembre 2010 (7)
août 2010 (7)
juillet 2010 (10)
juin 2010 (13)
mai 2010 (11)
avril 2010 (12)
mars 2010 (11)
février 2010 (5)
janvier 2010 (6)
décembre 2009 (18)
novembre 2009 (4)
octobre 2009 (13)
septembre 2009 (13)
août 2009 (3)
juillet 2009 (4)
juin 2009 (1)
févr. 4

Rédigé par web
04/02/2017  RssIcon

Quelques mois après l’ouverture du musée de la Gendarmerie et du Cinéma de Saint-Tropez, dont le succès a été aussi fulgurant qu’immédiat avec plus de 125 000 visiteurs en six mois d’exploitation, le maire Jean-Pierre Tuveri a inauguré, samedi 4 février, une exposition qui rend hommage à l’une des  plus grandes figures tropéziennes, Brigitte Bardot.

« Certes, nous avons déjà accueilli ou même organisé des expositions consacrées à notre icône du 7e art, a rappelé le premier magistrat, mais celle-ci possède la particularité de s’intégrer, comme vous avez pu le constater, dans le circuit de visite du musée qui resitue le mythe « BB » dans le contexte de son époque et dans lequel l’héroïne de « Et Dieu créa la femme » occupe bien entendu une place privilégiée. 
En outre, et c’est ce qui fait l’originalité de cette exposition, nous avons choisi principalement de présenter des photographies, souvent inédites car prêtées par des photographes locaux et prises à Saint-Tropez, comme celle de Brigitte Bardot sur le tournage des Gendarmes avec Louis De Funès, Michel Galabru et le réalisateur Jean Girault. D’autres inédits, objets originaux, tenues portées par l’actrice dans des scènes passées à la postérité, jalonnent cet hommage qui évoque également le combat mené par l’actrice pour la défense de la cause animale
».

Le maire a ensuite remercié toutes les personnes qui ont contribué à l’organisation et à la mise en place de cette exposition que l’on peut considérer comme le premier événement tropézien de cette année 2017, en premier lieu Brigitte Bardot, qui a donné son accord pour réaliser cette manifestation, ainsi que son mari, monsieur Bernard d’Ormale, présent à l’inauguration, qui a été à l’origine de ce projet et qui a mis la conservatrice du musée en relation avec des photographes détenant des clichés inédits de son épouse. 

Remerciements aux photographes et journalistes de Var-Matin et Nice-Matin, les deux quotidiens concurrents à l’époque, qui ont prêté leurs clichés, Marie-Claude Pichon, Philippe Arnassan, Patrick Bar, Franz Chavaroche, Michel Luccioni et Marc Volery, ainsi qu’aux prêteurs ou donateurs Eric Tognolli, Daniel Fasola, Frédéric Julien, Séverine Saulnier Rayé-Dervillé, l’association pour la promotion de l’œuvre de Vincent Roux représentée par Michèle Cornut-Caral et Jacques Paravey, et, enfin, à la Cinémathèque française.

Remerciements aux personnes qui ont permis la mise en place de la scénographie, Jérôme Richer et Jean-Damien Riccobono du Groupe Riccobono pour l’habillage des murs et Guy Chevrot pour la conception des cloisons, et pour la réalisation du catalogue de l’exposition, Olivier Gori et Claudio Galealli pour le graphisme, et Patricia Gemmi du Group Lafab pour l’impression.
Remerciements aussi au personnel du musée, à la conservatrice Gwenaëlle Van Butsele, qui a préparé cette exposition depuis de longs mois, au directeur de la culture Jean-François André et au 1er adjoint délégué à la culture, Claude Bérard.

Enfin, le maire a salué les partenaires de cette manifestation, « à commencer par l’hôtel de Paris et sa directrice Danielle Lagrange qui nous fait l’honneur de nous recevoir dans ce magnifique hall, la bière Blonde of Saint-Tropez, le Château des Marres, la Tarte Tropézienne et Moke Club Méditerranée de Sainte-Maxime, qui nous a prêtés deux de ses célèbres Mini-Moke pour cette inauguration ».

Avant de partager le verre de l’amitié dans le hall de l’hôtel de Paris, Brigitte Bardot qui n’a pas pu faire le déplacement a tenu, par le biais d’un enregistrement audiovisuel, à remercier le maire et toutes les personnes qui ont contribué à l’organisation de cet hommage.

Partager ce retour en images