Le Château de la Moutte
 

Avec son château, son parc planté de palmiers, ses vignes et ses bois, le domaine Emile Ollivier représente un élément remarquable du patrimoine naturel et culturel tropézien. Il est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Vers 1856, la famille Martin de Roquebrune, l'une des plus importantes familles notables de la presqu’île de Saint-Tropez, fait construire le château des Salins. En 1860, Emile Ollivier, dernier chef du gouvernement du Second Empire, rachète la propriété, qu’il décide immédiatement d’agrandir et de modifier profondément en ajoutant notamment deux ailes au corps central du bâtiment puis une galerie au nord-est du château. Cette première campagne de travaux s’achève au début de l’année 1866. Une deuxième campagne débute en 1882 avec la construction de la Toscane, bâtiment édifié pour loger Démosthène, le père d’Emile Ollivier.

L’ensemble du château présente une réelle homogénéité avec des façades qui s’inspirent du premier château des Salins : fenêtres moulurées, corniches et bandeaux intermédiaires, chaînes d’angles en faux appareil. Sur le château, des garde-corps en claustras couronnent le sommet des façades.

On remarque au dessus de la porte d’entrée la devise d’Emile Ollivier : Certa viriler sustine patienter qui signifie : « Combat virilement, supporte patiemment l’adversité ».

C’est pour garantir la conservation de ce patrimoine historique et paysager pour les générations futures que la petite-fille de l’homme d’Etat a fait don de la propriété au Conservatoire du littoral (6 hectares). Sa contiguïté avec l’espace naturel remarquable des Salins de Saint-Tropez, d’une qualité biologique et paysagère exceptionnelle, devrait permettre au Conservatoire de développer son action pour la protection d’un ensemble d’une vingtaine d’hectares au milieu de l’urbanisation.

Sources : Le Conservatoire du littoral en Provence-Alpes-Côte d’Azur et Le Château de la Moutte, étude préalable à la restauration du château, J. MOULIN, octobre 1999.

La gestion du domaine a été confiée à la commune de Saint-Tropez fin 2007.

Aujourd’hui, le site est ouvert au public pour les Journées européennes du Patrimoine chaque année (troisième week-end du mois de septembre) et l’été dans le cadre de manifestations musicales. La commune de Saint-Tropez proposera prochainement des animations culturelles complémentaires sur le domaine.
Consulter la page sur Emile Ollivier
Visiter le site du Conservatoire du littoral