Image 1 - La station d’épuration de la citadelle inaugurée

C’est l’un des plus importants chantiers qu’a connus Saint-Tropez depuis la création du nouveau port. La station d’épuration de la citadelle a été inaugurée mercredi 6 juillet sous un soleil de plomb. Avant de couper le ruban symbolique, le maire Jean-Pierre Tuveri, entouré par les élus de son équipe municipale, a exprimé toute sa satisfaction sur la réalisation de cet équipement. Et ce d’autant plus que le dossier de réhabilitation, nécessaire pour que la station soit aux normes européennes, était bloqué lors de l’arrivée aux affaires de la nouvelle municipalité.

«Si ce dossier a pu aboutir fin août 2008, c’est bien gré¢ce à notre intervention auprès du Ministre de l’Environnement, a souligné le premier magistrat. Le chantier, qui a démarré le 1er septembre 2008, a duré prés de 2 ans, chantier dont nous avons intégralement assuré le suivi».

Afin d’éviter d’éventuelles nuisances pour les habitations les plus proches de la vieille ville, «il a été convenu que la future station serait située en souterrain, sous la Place du Souvenir Français. Parmi les solutions envisagées pour la réalisation future des travaux, celle consistant à créer un équipement entièrement neuf pour le traitement primaire et biologique des effluents allant de 0 à 600 m³/h a été retenue, répondant ainsi aux normes exigées. En outre, la station a été sécurisée par le doublement des prétraitements pouvant atteindre 1200 m³/h, ce qui permet désormais d’arrêter l’une des filières en cas d’entretien, sans incidence sur la qualité des effluents. Après la mise en service de ce nouvel équipement, il a été possible de réhabiliter la station existante, datant de 1969, pour y accueillir le traitement des boues et des sous-produits».

En fonction depuis la fin de l’année dernière, la station d’épuration est à peine visible, seule son entrée laisse supposer qu’il y a lé , sous la colline qui supporte la citadelle, un équipement de trois étages. «Afin de ne pas dénaturer le site, situé à l’immédiate proximité du cimetière marin et de la Citadelle, comme nous pouvons l’observer, il a été nécessaire de réaliser une station la mieux intégrée possible, a précisé Jean-Pierre Tuveri. Le parti-pris a donc été de créer une extension en sous-sol et d’habiller les parties émergentes avec des parements en pierres de Bormes».

Compte tenu de la proximité des habitations, «l’usine de dépollution a été équipée des technologies les plus performantes afin tant pour le traitement de l’eau que pour le traitement de l’air évacué». Elle n’émet donc aucune odeur à l’extérieur et les eaux qu’elles rejettent en mer sont parfaitement dépolluées.

Enfin, quelques chiffres sur la station :

  • 40.000 équivalents habitants, la capacité de traitement de la nouvelle station d’épuration.
  • 24 mois, la durée totale de construction qui s’est déroulée en 2 phases avec des conditions climatiques souvent particulièrement difficiles.
  • 17 mètres, soit la profondeur des gigantesques travaux de terrassement qui ont du être réalisés pour mener à bien cette extension souterraine, ce qui correspond à 18.500 m³ de déblais. Il a été nécessaire de conforter les parois de la cavité ainsi créée afin de ne pas déstabiliser les édifices voisins (cimetière, station existante, route et Citadelle).
  • 2800 m³ de béton et 280 tonnes de ferrailles ont été nécessaires pour réaliser la partie extension et mise aux normes.
    200 m³ de béton ont été utilisés pour réhabiliter la station existante.
  • 2000 m² d’enrobés ont été mis en place pour permettre le passage des poids lourds au niveau de la station.
  • Pas moins de 350 plantes de différentes espèces ont été utilisées afin de végétaliser et d’embellir les abords de l’usine.
  • 40 c’est le nombre d’entreprises qui se sont succédées sur le chantier.
  • Plus de 12 M€ HT, soit près de 15 M€ TTC, c’est le coût des travaux, pris sur le budget annexe de l’assainissement, et cofinancés par l’Agence de l’eau, le Conseil Général et la Région.

En conclusion de son propos, le maire Jean-Pierre Tuveri a chaleureusement remercié les partenaires de l’opération et félicité les entreprises et les personnes qui ont contribué à la réalisation de ce chantier bien maé®trisé.

Image 1 - La station d’épuration de la citadelle inaugurée

Image 1 - La station d’épuration de la citadelle inaugurée