Comme chaque année depuis 458 ans, les bravadeurs se sont retrouvés pour une cérémonie de trois jours – les 16, 17 et 18 mai – dans les endroits les plus emblématiques de la ville. Autour du cépoun, Serge Astézan, du capitaine de ville Louis Mas et de son major, son fils, Jean-Louis Mas, de l’enseigne César Marron et de son major, Antoine Reibaud, les marins ont fait symboliquement parler la poudre pour honorer cette tradition si chère aux Tropéziens.

Image 2 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 3 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 4 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 5 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 6 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 7 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 8 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 9 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 10 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 11 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 12 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 13 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 14 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 15 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 16 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 17 - Une 458e Bravade riche en émotion

Image 18 - Une 458e Bravade riche en émotion