A l’instar du FIA Formula E, championnat mondial de Formule 1 électrique imaginé en 2014 sur onze épreuves courues en plein cœur des plus grandes villes du monde, le Tropézien Olivier Le Quellec et son associé Vincent Prat ont imaginé, en première mondiale, une course de moto-cross en enduro électrique et une exhibition « zéro émission » qui se déroulera sur la place du XVe corps. Initialement prévu début juin, la manifestation a été reportée en raison de la pandémie de Covid-19 aux 5 et 6 septembre prochains.

Baptisé « Elektra Future Saint-Tropez », l’événement comportera des démonstrations de moto électrique et des courses animées par des pilotes expérimentés et professionnels sur un concept de moto électrique imaginé par la marque suédoise CAKE. L’évolution des motos se fera sur un circuit éphémère de moto-cross en terre qui sera installé sur la place du XVe corps.

Le samedi, le public pourra assister à des essais, le dimanche sera consacré aux exhibitions et courses de deux pilotes en éliminations directes jusqu’à la finale. A côté du circuit, un village accueillera les stands des partenaires, ouvert au public, ainsi que des stands techniques.

Tout l’intérêt de l’évènement consiste à démonter qu’il est possible de pratiquer un sport extrême traditionnellement associé aux nuisances sonores, olfactives et diverses émissions, sans en subir ses habituelles conséquences. En effet, les motos électriques ne font pas de bruit et ne polluent pas.

« Nul ne peut ignorer les enjeux d’une nécessaire protection de notre planète, du partage de nos espaces publics et du respect de l’autre, plaide Olivier Le Quellec. Qui aurait pu imaginer il y a seulement cinq ans que nous puissions offrir en plein cœur des cités la possibilité de pratiquer en silence et sans pollution l’un des sports extrêmes mécaniques les plus spectaculaires et populaires au monde, le moto-cross ! »