Comme chaque année, la Ville de Saint-Tropez a commémoré le souvenir du 15 août 1944, où résistants locaux et soldats américains ont libéré notre commune dans le cadre de l’opération « Anvil-Dragoon ». Le programme du 75e anniversaire du débarquement de Provence et de la libération de Saint-Tropez, a débuté dès le mercredi 14 août, sur le port, avec un défilé de véhicules militaires : jeeps, camions et autres half-tracks, qui ont servi durant la Seconde guerre mondiale, organisé par l’association « Les véhicules historiques du Tignet ». Cette journée s’est ensuite terminée par la traditionnelle messe à la chapelle Sainte-Anne suivie du bal, tour du Portalet, et du feu d’artifice.

La matinée du  jeudi 15 août a donné lieu aux traditionnelles cérémonies patriotiques au monument de la Libération et devant la stèle des Marines alliées, en présence d’une unité de l’armée américaine, de la fanfare des écoles militaires de Draguignan, de l’association des vétérans de la 3e division d’infanterie US et de l’association “Forty for memories”. L’occasion pour le maire de rendre hommage aux soldats américains mais aussi aux civils et résistants tropéziens qui ont perdu la vie lors de cet épisode crucial de la libération de Saint-Tropez et de la Provence. Un hommage qui s’est terminé dans la soirée autour de l’espace scénique de la citadelle, où les spectateurs ont pu visionner un film dans lequel les ainés Tropéziens racontent la libération de Saint-Tropez. La soirée s’est terminée en musique par un concert de l’orchestre René Coll, en tenue d’époque.