La commune, future marraine du SNA Suffren

Par délibération adoptée à l’unanimité de ses membres, le 28 août dernier, le conseil municipal a autorisé le Maire à demander l’agrément de parrainage du futur sous-marin nucléaire d’attaque Suffren auprès du Chef d’Etat-Major de la Marine et à solliciter l’association des Villes Marraines des forces armées, seule habilitée à soumettre au Chef d’Etat-Major de la Marine, les demandes de parrainage pour validation définitive.

Suite à l’article paru dans l’édition de Var-matin du lundi 2 septembre 2019, faisant le compte-rendu de ce conseil municipal, la Ville tient à apporter la correction et les précisions suivantes :

– La frégate lance missile Suffren précédemment parrainée par la ville de Saint-Tropez n’a pas été réformée en 2009, mais a été désarmée en 2001.

– Par ailleurs, à la lecture de l’article de VAR-MATIN, rien n’indique le rôle qu’a tenu la ville pour l’obtention du parrainage du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Suffren.

– Il faut rappeler que c’est grâce à la pugnacité de Monsieur le Maire et du soutien de Frédéric PREVOST-ALLARD (Capitaine de frégate natif de Saint-Tropez et ancien commandant en second de sous-marin) que ce dossier a pu être mené à bien.

Il a fallu près de six ans de contacts, de rendez-vous et de pourparlers avec le Préfet maritime de la Méditerranée, le Chef d’Etat-Major de la Marine Nationale, l’association des Villes Marraines des forces armées, pour parvenir à la phase finale de concrétisation de cette démarche.

Il faut noter que notre candidature a dû faire face à une forte concurrence, ce qui rend ce parrainage encore plus exceptionnel.

Il nous a semblé utile, et en tout cas objectif, d’apporter ces précisions.

Photo : © MER ET MARINE – VINCENT GROIZELEAU