Image 1 - Quand Saint-Tropez fête Saint-Pierre et les pêcheurs

Comme le veut la tradition, les Tropéziens ont dignement fêté, mercredi soir, le saint-patron des pêcheurs et des gens de mer. La fête de la Saint-Pierre a débuté par une messe célébrée par le père Michel Hayes à l’église paroissiale, avant qu’une procession, conduite par le Cepoun et le Capitaine de ville, n’emmène les Bravadeurs, les pêcheurs et les sauveteurs de l’équipage du Bailli de Suffren II, à la lueur des torches à parcourir la ville.

Seconde étape et corollaire de la Saint-Pierre, la fête des pêcheurs qui s’est déroulée le samedi 2 juillet au soir, avec comme point d’orgue, le traditionnel embrasement d’une barque de bois, sacrifiée en l’honneur du saint-patron de la profession. Auparavant, les bateaux de pêche disposés le long du quai d’Estienne d’Orves ont été bénis par le curé de Saint-Tropez, les barques transportant les danseurs du Rampèu ont défilé à la lumière des lampions jusqu’é  la Pesquière où les danses traditionnelles ont égayé la fête et précédé l’embrasement. Le bal animé par l’orchestre de Nathalie Fabre a fait bouger le public jusqu’é  une heure avancée de la nuit.

Image 1 - Quand Saint-Tropez fête Saint-Pierre et les pêcheurs

Image 1 - Quand Saint-Tropez fête Saint-Pierre et les pêcheurs

Image 1 - Quand Saint-Tropez fête Saint-Pierre et les pêcheurs

Image 1 - Quand Saint-Tropez fête Saint-Pierre et les pêcheurs

Image 1 - Quand Saint-Tropez fête Saint-Pierre et les pêcheurs