Après l’Argentine l’an dernier, la municipalité a choisi de mettre sa saison culturelle 2011 sous le signe de l’Afrique. Le maire Jean-Pierre Tuveri et le 1er adjoint Claude Bérard ont présenté vendredi soir, salle Jean-Despas, les grandes lignes du programme établi par la Direction des affaires culturelles de la ville.

C‘est par une passionnante conférence de Laurent Pavlidis sur les marins tropéziens et leurs aventures le long des côtes africaines de l’est et à l’ouest que ce programme a débuté, devant un parterre de personnes intéressées par l’histoire locale. A la recherche du précieux corail ou trafiquant d’esclaves, des Tropéziens ont poussé les voiles de leurs navires jusqu’en Guinée sur la côte ouest et, dans l’océan indien, jusqu’é  Madagascar et Zanzibar, d’où le capitaine Cerisola ramena la fameuse porte en bois sculpté que l’on peut admirer sur la place de la mairie.

Il se poursuivra le 20 juin, à la Bibliothèque municipale jeunesse, par une exposition intitulée « Afrique, sur la piste des jouets » et constituée d’une centaine de jouets souvent conçus à partir de matériaux de récupération. Le 21 juin, dans le cadre de la Fête de la musique, le griot gabonais Rémy Boussinguy offrira aux petits et aux grands un bouquet de contes traditionnels autour des «Paroles d’un baobab», le titre de son spectacle.

Le 23 juillet, une grande soirée sera dédiée à l’Afrique, en partenariat avec la Fondation Latécoère, à la citadelle
. En hommage au grand constructeur et avionneur Pierre-Georges Latécoère, l’aventure de l’Aéropostale sera évoquée dans un documentaire audiovisuel qui racontera l’épopée des premiers «long-courriers» pilotés par Mermoz, Guillaumet ou encore Saint-Exupéry, qui ont relié la France et les pays de l’ouest africain. Après la remise des prix de l’innovation par Marie-Vincente Latécoère, belle-fille de l’industriel, l’astrophysicien Cheick Modibo Diarra, président de Microsoft Afrique, donnera une conférence sur le thème de la modernité et de l’Afrique. Un concert des musiciens maliens Amadou et Mariam ponctuera la soirée.

Le 24 juillet s’ouvrira une exposition exceptionnelle sur la vie et l’œuvre de Pierre-Georges Latécoère, salle Jean-Despas. Le public pourra y découvrir les plans originaux des avions de légende de l’aventure de l’Aéropostale, comme le Bréguet 14, mais aussi des maquettes, des cartes, des tableaux, le bureau reconstitué de l’industriel visionnaire, le buste de Mermoz. Latécoère, ingénieur hors-pair, était aussi l’un des précurseurs de l’hydravion, dont certains modèles ont fait des essais avant–guerre dans les eaux du …golfe de Saint-Tropez. L’exposition sera visible jusqu’au 17 août sur les deux étages de la salle Jean-Despas.

Du 16 septembre au 9 octobre, la bibliothèque municipale jeunesse prendra le relais avec deux expositions, l’une consacrée à «34 illustrateurs africains pour la jeunesse» et l’autre à l’écrivain Léopold Sedar Senghor, ancien président du Sénégal.

Enfin se déroulera le 5e raid Latécoère qui verra la participation de pilotes du golfe de Saint-Tropez., une quinzaine d’équipages aériens, à partir du 8 octobre,  voleront sur la ligne historique entre Lézignan et Ziguinchor au Sénégal.

Image 1 - Année de l’Afrique à Saint-Tropez : une conférence pour commencer