La bravade de Saint-Tropez qui s’est déroulée du 16 au 18 mai 2017, la 459e du nom, fait partie de ces traditions auxquelles les Tropéziens sont très attachés. Pour un touriste de passage, il pourrait s’agir d’une simple fête folklorique avec de spectaculaires et bruyants tirs de tromblons. Mais il s’agit de bien plus que cela, comme le suggère l’incroyable longévité de cette fête votive qui a traversé près d’un demi-millénaire. Autour du capitaine de ville, Jean-Michel Martin, son major José Asensio et le major de l’enseigne, Charles Tardieu, un public nombreux est venu assister à  la messe et aux processions, dont des personnalités comme l’évêque du diocèse, Monseigneur Dominique Rey, venu en personne présider l’office, des maires des communes voisines du golfe côtoyant le maire Jean-Pierre Tuveri et les membres du conseil municipal, des militaires de haut rang, ou encore l’ancien curé de la ville, le toujours très populaire Mgr Michel Hayes. Ces derniers ont d’ailleurs revêtu pour l’occasion soit des mises traditionnelles provenà§ales, soit des vêtements rouge et blanc aux couleurs de la ville, affirmant haut et fort leur identité à  laquelle ils sont très attachés.

Image 2 - Bravades

Image 3 - Bravades

Image 4 - Bravades

Image 5 - Bravades

Image 6 - Bravades

Image 7 - Bravades

Image 8 - Bravades

Image 9 - Bravades

Image 10 - Bravades

Image 11 - Bravades

Image 12 - Bravades

Image 13 - Bravades

Image 14 - Bravades

Image 15 - Bravades

Image 16 - Bravades

Image 17 - Bravades