Le 15 août 2013 restera dans les annales tropéziennes comme un jour à marquer d’une pierre blanche.

La journée a pourtant débuté comme les années précédentes, par la traditionnelle retraite aux flambeaux la veille à Sainte-Anne, puis par la cérémonie, en début de matinée, à la stèle des Marines alliés sur la place du Portalet.


Commémorations du 15 août à Saint-Tropez par Ville-de-Saint-Tropez

 

L’après-midi vers 17h, Tropéziens et visiteurs ont assisté à un véritable débarquement de troupes de la Seconde guerre mondiale sur les quais du vieux port. Un char américain Sherman, des half-tracks, des camions, des voitures d’époque siglés FFI, des soldats portant l’uniforme américain et même des paras, casque vert et visage noirci au charbon. Et juchés sur le char et les véhicules militaires, des femmes et des enfants en costume d’époque ont agité des fanions bleu-blanc-rouge en souvenir de ce jour de Libération de la Provence, le 15 août 1944.

Le défilé, organisé par l’association MVCG sud-est Côte d’Azur à l’invitation de la vile, s’est ensuite arrêté à hauteur de la salle Jean-Despas, sur le boulevard Vasserot, pour la cérémonie devant le monument de la Libération.

Après cette innovation fort appréciée, la journée commémorative s’est poursuivie à la citadelle à 21h30. Devant un public record à 1 500 personnes ! -, le maire Jean-Pierre Tuveri a rappelé les cinq années de souffrance traversées par les Tropéziens, de 1940 à 1944, « cinq années marquées par la défaite et l’humiliation, par la crainte des occupants, par les privations, les brimades et les douleurs de la guerre » jusqu’à  la libération tant attendue.

Image 1 - Cérémonies, débarquement US et Patrick Bruel : revivez le 15 août en images

Le Jour J

Le premier magistrat tropézien raconta les dernières heures de l’occupation :

« Le 15 août 1944, le jour tant attendu du Débarquement était enfin arrivé. C’est par l’entremise de messages diffusés par Radio Londres et écoutés avec attention par les réseaux de résistance que les informations relatives au débarquement de Provence furent annoncées. 

« Gaby va se coucher dans l’herbe », lorsqu’elle entend ce message, annonçant la mise en alerte immédiate de tous les mouvements de Résistance, sur la radio du café de la Renaissance, Nicole Celebonovitch quitte précipitamment la place des Lices et va prévenir sur sa bicyclette les responsables de la Résistance de l’imminence du débarquement. Tous se préparent et attendent, pendant la nuit les premiers signes du débarquement sur les côtes des troupes alliées.

Contrairement à leurs attentes, ces signes vinrent du ciel. En effet, vers 4h15, au matin du 15 août, des avions volant à basse altitude se font entendre et des formes commencent à tomber du ciel. Il s’agit de la 2e compagnie de parachutistes américains largué par erreur à Saint-Tropez alors que leur destination initiale était le Muy et la Motte. En raison du brouillard, 17 parachutiste ont malheureusement été largués en mer, ils ne seront jamais retrouvés.

Les parachutistes survivants, épaulés par les forces de la résistance locale participèrent à la libération de notre ville. Ils ne purent malheureusement pas empêcher le dynamitage du port au petit matin par les forces allemandes dans un acte désespéré et vain pour entraver le débarquement.

Durant la journée du 15 août des combats opposèrent allemands et libérateurs. Les parachutistes eurent à déplorer 3 tués et 9 blessés. 2 résistants tropéziens y perdirent aussi la vie : Guy Ringrave et Paul Roussel.

Retranchés, à la Citadelle, les troupes allemandes acceptèrent finalement leur reddition, marquant la libération définitive de Saint-Tropez ».

« Le 15 août 1944 amenait l’avènement d’un temps nouveau, conclut le maire, une renaissance, s’accompagnant du retour aux valeurs fondamentales de notre République : la Fraternité, l’Egalité et bien sûr la Liberté ».

Le show Bruel

Pour fêter cette liberté retrouvée, la ville avait invité un artiste de choix : Patrick Bruel. Une heure trente de show parfaitement orchestré pour le plus grand plaisir d’un public que l’artiste a même fait valser sur les gradins de la citadelle.


Concert du 15 août à la Citadelle de Saint-Tropez par Ville-de-Saint-Tropez