Les trois sœurs, exposition de photographies, de sculptures et de vidéos

Trois sœurs artistes exposent au Lavoir Vasserot. Ce lieu de « bugade » aux échanges féminins va faire écho à leur enfance méditerranéenne.
Marine Oger est photographe, Delphine Oger est vidéaste et Julie Oger est sculptrice. Leurs œuvres sont mises en scène en équilibre avec ce patrimoine tropézien.
Nous sommes trois sœurs artistes : sculptrice, vidéaste et photographe.
A chacune sa propre trajectoire professionnelle et sa création mais aujourd’hui nous œuvrons en trio, et réalisons une exploration dans l’univers intime de notre enfance. Ce vécu s’est intériorisé en chacune selon sa propre individualité, mais nous avons appréhendé le monde avec la même sensibilité, et nos œuvres s’entrecroisent.
Exposer à Saint-Tropez au Lavoir Vasserot a un sens particulier pour nous, ce lieu de « bugade » aux échanges féminins, fait écho à notre complicité de soeurs ; et les trois bassins qui évoquent la matière, la couleur, le mouvement, les rituels, résonnent avec nos recherches artistiques.
Marine Oger propose une série de cyanotypes : photographies dont le procédé révèle le bleu de l’azur. Elles sont un regard sur le paysage méditerranéen mais aussi l’expression d’un ressenti traversé depuis l’enfance sur ce territoire. Une autre série de photographies noir et blanc rehaussées à la feuille d’or exprime un monde plus intime et précieux. Delphine Oger installe des vidéos qui s’inspirent des gouaches de son grand-père réalisées en Méditerranée, sur lesquelles en surimpression, comme une empreinte éphémère, on perçoit une scène filmée. Dans un rythme lent, les peintures s’animent, comme une respiration, elles sont le reflet d’un sentiment ou d’une sensation vécue. Julie Oger expose des sculptures en terre cuite : colliers honorifiques, têtes et pattes d’animaux, animaux endormis qui interrogent la mémoire et le souvenir. Dans l’espace, elle installe des mobiles en suspension, transparents, légers et aériens qui reflètent les cieux. Elle présente son dernier travail de peintures totems, une recherche sur l’équilibre entre ses sculptures rituelles et ses mobiles.
Les sculptures, les photographies et les vidéos sont scénographiées en équilibre avec ce patrimoine tropézien.

Informations pratiques

Horaires & Ouvertures

Du jeudi 30 juin au mercredi 6 juillet 2022 de 10h à 22h.


Tarifs

Gratuit.