Il n’y avait presque plus une place sur les gradins entourant l’espace scénique de la citadelle lundi dernier. Près de 1500 personnes ont répondu à l’invitation de la municipalité pour la soirée du 15 août organisé par la ville et réservé aux résidents tropéziens. A l’affiche, l’Ensemble national des chœurs et danses de l’armée d’Ukraine a ravi le public, conquis par la puissance des voix des 18 chanteurs et par la qualité des danseurs et danseuses. De tableau en tableau, la formation a puisé dans la tradition musicale soviétique, dans le folklore ukrainien mais aussi dans les airs d’opéra italiens ou russe.

Avant la prestation de l’orchestre, le maire Jean-Pierre Tuveri avait, en ouverture, rappelé la signification de cette soirée chère aux Tropéziens.

« Nous voici à nouveau réunis ce soir dans notre Citadelle afin de célébrer ensemble le 67e anniversaire de la libération de Saint-Tropez le 15 août 1944. Cette soirée est donc tout à la fois un temps de souvenir et un moment de réjouissance. Souvenir, disais-je, pour nous rappeler et rendre hommage au sacrifice immense des « forces de la liberté » françaises et alliées qui ont participé au débarquement de Provence et pour honorer aussi toutes les victimes tropéziennes, civils et résistants. Soirée de réjouissance aussi, car en dépit des drames qui l’accompagnèrent la Libération fut marquée par une immense explosion de joie. Après l’occupation, les privations, les souffrances, les habitants de Saint-Tropez retrouvaient enfin la liberté ».

Le maire a ensuite rendu un hommage appuyé à deux grands héros de la Seconde guerre mondiale, présents sur la scène de la citadelle : le caporal Robert D. Maxwell du 3e Régiment d’infanterie des Etats-Unis et le capitaine Roland de la Poype, l’un des plus fameux pilotes de l’aviation de chasse française et dernier survivant de la première promotion du régiment de chasse Normandie-Niemen. Tous deux ont reçu la médaille de la ville pour leur bravoure et leur engagement.

Un feu d’artifice, tiré en mer, a conclu la soirée vers 23h30.

Image 1 - La citadelle au rythme des chants et danses de l’Ukraine