Image 1 - L’année de l’Inde est ouverteSon Excellence Rakesh Sood, ambassadeur de l’Inde en France, reçu par le maire Jean-Pierre Tuveri, jeudi 19 juillet, à l’hôtel de ville.

L’Année de l’Inde est ouverte

Saint-Tropez a vécu une riche semaine sous le signe d’un été … indien. Après l’Argentine en 2010, l’Afrique l’an dernier, la municipalité avait en effet décidé fin 2011 de placer l’année culturelle 2012 sous le sceau de l’Inde en hommage au tropézien Jean-François Allard.

L’année de l’Inde a été officiellement ouverte jeudi 19 juillet à 18h par le maire Jean-Pierre Tuveri et son Excellence l’ambassadeur de l’Inde à Paris, Rakesh Sood, devant une salle comble au cinéma La Renaissance. Le public a ensuite été très attentif à la conférence donnée par l’écrivain Henri Prévost-Allard qui a narré avec son brio habituel l’épopée de Jean-François Allard, officier de Napoléon, devenu commandant en chef des armées du roi du Lahore, le maharajah Ranjit Singh.

La soirée s’est poursuivie, après une aubade du Bagad de Saint-Mandrier sur la place des Lices et dans le jardin de la salle Jean-Despas, par une conférence sur le cinéma indien donnée par son Excellence Rakesh Sood en personne. Après la théorie, place à la pratique : le cinéma a diffusé le film « Bollywood, la plus belle histoire d’amour jamais contée », un « blockbuster de Bollywood », avec la sublime actrice indienne Aishwarya Rai.

Vendredi 20 juillet, les Marines indienne et française s’étaient donné rendez-vous dans les eaux du golfe de Saint-Tropez. On pouvait en effet voir au large la frégate Surcouf et le destroyer indien Mumbai. A terre, les Tropéziens ont pu assister à une prise d’armes, en présence de la 2e batterie du 3e RAMA de Canjuers et de la fanfare de l’école d’application de l’artillerie, et à un hommage au général Allard dans le square qui porte son nom. Les formations ont ensuite évolué en défilé jusqu’au quai Suffren, tandis qu’é  17h, la Marine nationale effectuait une démonstration d’hélitreuillage et de sauvetage en mer par un hélicoptère Dauphin et une vedette de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) sous l’œil avisé du préfet maritime, l’amiral d’escadre Yann Tainguy.

A 18h, le maire Jean-Pierre Tuveri et son Excellence Rakesh Sood ont inauguré deux expositions d’exception dans la salle Jean-Despas : à l’étage, « Elles changent l’Inde » (Women changing India), une exposition de photos sur les femmes en Inde, proposée par BNP Paribas, partenaire de l’événement, et au rez-de-chaussée, une leçon d’histoire en 47 panneaux et divers tableaux présentant l’épopée du général Allard à Lahore. Cette exposition intitulée « Les Français au service du maharajah Ranjit Singh » a été conçue avec le concours de Jean-Marie Lafont, historien spécialiste de l’Inde.

A 21h30, la journée s’est terminée à la citadelle par une conférence sur le général Allard présentée par le journaliste Henry-Jean Servat et l’écrivain Henri Prévost-Allard, et par un grand spectacle de danse et de musique, « Bollywood legends ». Quelque 1 200 personnes ont assisté à la soirée.

Ajoutons pour être complet que lundi 16 juillet à 19h30, la réception organisée à l’hôtel de ville pour de hauts représentants de la Marine indienne. A l’occasion des manœuvres baptisées Varuna, associant les Marines indienne et française, le maire Jean-Pierre Tuveri a reçu le vice-amiral Joshi, officier général commandant de la flotte de l’ouest ainsi que le général de brigade Arora, en présence du capitaine de frégate Frédéric Prevost-Allard.