Il aura fallu plus de 2 000 heures de travail au dessinateur toulonnais Jean-Marie Cuzin, bien aidé par les historiens Gibert Buti, professeur à l’université de Provence, et Laurent Pavlidis, doctorant en histoire et président de l’association Patrimoine tropézien, pour mener à bien un projet qui a vu le jour en septembre 2010 : la première bande dessinée sur l’histoire de Saint-Tropez.

Initialement prévu en 48 pages, l’ouvrage en affiche finalement 64, tant est riche le passé et le patrimoine de notre village. On y croisera aussi bien des personnages historiques comme le Bailli de Suffren ou Hippolyte Bouchard, ou plus contemporains comme Brigitte Bardot, Karl Lagerfeld ou bien encore Cécile. On y retrouvera bien entendu tous les épisodes qui ont marqué et façonné la cité, mais la bande dessinée met aussi en lumière des histoires ou des faits beaucoup moins connus des Tropéziens et de tous ceux qui aiment et connaissent peu ou prou Saint-Tropez.

En avant-goût de la BD, la ville de Saint-Tropez, initiatrice du projet, et les Editions du Signe ont installé des panneaux d’exposition au 1er étage de la salle Jean-Despas. Le public pourra découvrir des planches simplement crayonnées du dessinateur et d’autres colorisées en suivant le circuit de l’exposition, jusqu’au point de vente où l’ouvrage est également disponible en italien et en anglais.

Lors de l’inauguration de l’exposition, dimanche 3 juillet à 18h, en présence de nombreux élus dont le 1er adjoint Claude Bérard, le maire Jean-Pierre Tuveri a chaleureusement félicité Christian Riehl, PDG des Editions du Signe (Strasbourg), le dessinateur Jean-Marie Cuzin ainsi que les historiens Gilbert Buti et Laurent Pavlidis.

L’exposition est visible tous les jours de 10 à 12h30 et de 15h30 à 18h30, entrée gratuite.

Image 1 - L’histoire de Saint-Tropez en bande dessinée