Le maire Jean-Pierre Tuveri et Marie-Vincente Latécoère, belle-fille du célèbre avionneur, ont inauguré samedi à 18h30 le premier des événements inscrits au programme des « Ailes de Saint-Tropez », en l’occurrence l’exposition consacrée à un industriel visionnaire, Pierre Georges Latécoère.

Dans son discours, le premier magistrat tropézien a rappelé les grandes lignes de la carrière de celui qui fut à l’origine de l’une des plus belles aventures de l’aviation civile, celle de l’Aéropostale. «C’est au cours de l’un des vols de réception auxquels il participait très assidûment, qu’il conçut, le 25 mai 1918, un projet d’une audace inouïe pour l’époque, celui de l’établissement d’une Ligne France, Colonies d’Afrique et Brésil.
Il lui fallut alors vaincre le scepticisme et les réticences qui accueillirent cette entreprise qui consistait, avec des appareils minuscules dotés d’un seul moteur à rayon d’action de 500 Kilomètres et dont les ailes étaient entoilées comme des cerfs-volants, à leur faire traverser des continents, des montagnes, le désert de sable et l’Atlantique malgré la pluie et la tempête.
Payant lui-même de sa personne, le 25 décembre 1918, il effectua le trajet de Toulouse à Barcelone au-dessus des Pyrénées, avec le pilote Cornemont. En février 1919, le tronçon Toulouse > Barcelone > Alicante était inauguré.
Le 9 mars 1919, avec le pilote Lemaître il franchit la distance de Toulouse à Rabat avec escale à Barcelone Alicante et Malaga. Il porte au Maréchal Lyautey qui le reçut sur le champ d’aviation, le Journal « Le Temps » arrivé le matin à Toulouse et un bouquet de violettes à la Maréchale ».
L’aventure de la Ligne Latécoère, qui va devenir l’Aéropostale, peut commencer !

Conçue avec la participation du musée de l’hydraviation de Biscarrosse, l’exposition de grande ampleur qui lui est consacrée sur les deux étages de la salle Jean-Despas permet aux visiteurs de découvrir des pièces uniques de cette époque héroïque, à travers les voix de ceux qui ont contribué à cette aventure mais aussi des maquettes d’avion, des tableaux, des manuscrits, de nombreux témoignages vidéo et de la reconstitution d’une cabine du Laté 631. Les visiteurs reconnaîtront les portraits des grands hommes qui sont entrés au panthéon de l’aviation : Daurat, Reine, Mermoz, Guillaumet, Saint-Exupéry …

Avant la visite de l’exposition, conduite par Gersende de Saint-Exupéry, le maire a remercié Marie-Vincente Latécoère, présidente de la fondation Latécoère, Alain Dudon, le maire de Biscarosse, dont le musée de l’hydraviation a prêté de nombreux objets. Offerte par la fondation, une stèle à la mémoire des héros de l’Aéropostale, a été dévoilée. Elle trouvera prochainement sa place dans la ville.

Exposition « Pierre Georges Latécoère : rencontre avec un industriel visionnaire », jusqu’au 16 août, salle Jean-Despas.
Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 15h30 à 20h, entrée 5 euros.

Image 1 - Pierre Georges Latécoère : une remarquable exposition, salle Jean-Despas