C‘est ou son des Fifres et tambours que le Maire, les élus, les riverains et les commerçants ont pu apprécier le résultat des trois  chantiers récemment achevés dans la vieille. A partir de la place de l’hôtel de ville, la délégation a traversé le marché aux Poissons, obser­vant au passage les travaux de réfection intérieure et extérieure, avant d’emprunter la rue de la Citadelle pour se rendre compte de la rénovation de la voirie dans plusieurs rues et places du centre ancien.
La visite s’est terminée au point de départ, à proximité du 1 rue de la Ponche, le bâtiment réhabilité pour y recevoir le service de l’urbanisme de la mairie.
Après avoir salué les entreprises impliquées dans ces travaux, le maire Jean-Pierre Tuveri s’est félicité des résultats observés qui traduisent la volonté de la municipalité d’embellir la ville, de protéger son patrimoine et d’améliorer la qualité de vie des résidents et des usagers. « Comme vous avez pu le constater, les réalisations concrètes et d’importance commencent à être au rendez-vous » a déclaré le maire à l’issue de l’inauguration. « Au sein d’un Plan pluriannuel d’investissement extrêmement ambitieux, d’environ 40 millions d’euros pour le seul budget de la commune, la réhabilitation de la vieille ville, laissée à l’abandon durant plusieurs décennies, revêtait clairement une grande priorité ».
Le chantier a consisté en la rénovation des réseaux d’eaux usées, d’eau potable et d’eau pluviale, l’enfouissement des lignes électriques et téléphoniques, la pose de fibres optique et le remplacement de l’éclairage public. Dans un deuxième temps, un nouveau revêtement de sol a été posé.
Une seconde tranche de travaux commencera à l’automne avec la pose des mêmes revêtements de pierre calcaire naturelle dans les rues de la Citadelle, aire du Che­min et Miséricorde.

 

Le chantier de la vieille ville en chiffres
Pose de 330 m de canalisations d’eaux usée, de 265 m de canalisations d’eau pluviale, de 1 100 m de fourreaux pour les câbles électriques et 1 000 m pour la fibre optique. Pose de 1 500 m2 de pierre calcaire “extramadura azul”, 3 800 m3 de matériaux évacués ou amenés sur le chantier. Au total : plus de 9 000 heures de travail de novembre 2009 à fin avril 2010.

En chiffres

Inauguré le 21 mai 2010
Début des travaux : novembre 2009
Fin des travaux : fin avril 2010
Coût : 1,25 M €