C’est dans les jardins du musée de l’Annonciade que l’artiste allemand et tropézien d’adoption Stefan Szczesny a convié ses partenaires, dont le groupe Jaguar et la ville de Saint-Tropez, à l’occasion de l’inauguration de son exposition de sculptures monumentales. Six œuvres monumentales  attendent le visiteur au détour d’une place ou le long d’un quai : place Celli, place Grammont, quai Suffren, quai Jaurès, devant l’office de tourisme, place de la Garonne.

Claude Bérard, 1er adjoint, a rendu hommage au talent du sculpteur qui va fêter très prochainement ses 60 printemps et s’est réjoui que la ville puisse exposer, une fois de plus, un artiste de renommée internationale. Dans le cadre de sa politique culturelle tournée vers l’ouverture au public de l’art sous des formes diverses, la municipalité a présenté successivement depuis 2009 les sculptures de l’Italienne Rabarama, de l’Espagnol Manolo Valdès et du Colombien Fernando Botero. Le 1er juillet, place sera faîte à l’exposition des sculptures de l’artiste tchèque Anna Chromy.

Les œuvres de Szczesny sont également visibles dans son salon de l’espace des Lices, dans son atelier à la Moutte et, à partir du 18 avril, au château de la Messardière.

Image 1 - Stefan Szczesny expose ses « ombres » monumentales dans la rue