A l’occasion du centenaire de la mort du chantre de la langue provençale, la ville de Saint-Tropez et sa direction des affaires culturelles ont conçu un programme d’animations qui a commencé le 30 mai avec les Rendez-vous aux jardins, au château de la Moutte – domaine Emile Ollivier avec une ouverture exceptionnelle jusqu’au 6 juin.

Plus de 250 visiteurs en ont profité pour découvrir le très beau parc, mais aussi l’exposition consacrée au fameux herbier de Frédéric Mistral, lui qui aimait tant pratiquer “lou plantié” (l’école buissonnière) pour cueillir des “fleurs de glai” (iris d’eau) pour sa mère. Ils ont pu également suivre des visites guidées du château, ainsi que des visites naturalistes du parc.

Image 2 - Un savant hommage à Frédéric Mistral

Toujours au château de la Moutte, près d’une centaine de spectateurs ont assisté, le vendredi 6 juin à 18h, à un concert exceptionnel :  le chef d’œuvre de Mistral, “Mirèio”, en version chantée et mis en musique par le fameux chœur provençal Corou de Berra.

Image 3 - Un savant hommage à Frédéric Mistral

Image 4 - Un savant hommage à Frédéric Mistral

Image 5 - Un savant hommage à Frédéric Mistral

Une exposition, installée salle Léon-Gambetta du jeudi 5 juin au samedi 14 juin, a permis au public d’approfondir le connaissance du livre-phare de l’écrivain, traduit dans des dizaines de langues. Enfin, Pierre Fabre, ancien capoulié du Félibrige, a complété la connaissance des curieux de l’oeuvre de Mistral, à l’occasion d’une causerie organisée par la Troupelenco et Patrimoine Tropézien et consacrée à l’universalité de Mireille, mercredi 11 juin à 18h, salle Jean Despas.

Image 6 - Un savant hommage à Frédéric Mistral