A l’occasion du centenaire de la mort du chantre de la langue provençale, la ville de Saint-Tropez et sa direction des affaires culturelles ont conçu un programme d’animations qui a commencé le 30 mai avec les Rendez-vous aux jardins, au château de la Moutte – domaine Emile Ollivier avec une ouverture exceptionnelle jusqu’au 6 juin.

Plus de 250 visiteurs en ont profité pour découvrir le très beau parc, mais aussi l’exposition consacrée au fameux herbier de Frédéric Mistral, lui qui aimait tant pratiquer « lou plantié » (l’école buissonnière) pour cueillir des « fleurs de glai » (iris d’eau) pour sa mère. Ils ont pu également suivre des visites guidées du château, ainsi que des visites naturalistes du parc.

Image 2 - Un savant hommage à Frédéric Mistral

Toujours au château de la Moutte, près d’une centaine de spectateurs ont assisté, le vendredi 6 juin à 18h, à un concert exceptionnel :  le chef d’œuvre de Mistral, « Mirèio », en version chantée et mis en musique par le fameux chœur provençal Corou de Berra.

Image 3 - Un savant hommage à Frédéric Mistral

Image 4 - Un savant hommage à Frédéric Mistral

Image 5 - Un savant hommage à Frédéric Mistral

Une exposition, installée salle Léon-Gambetta du jeudi 5 juin au samedi 14 juin, a permis au public d’approfondir le connaissance du livre-phare de l’écrivain, traduit dans des dizaines de langues. Enfin, Pierre Fabre, ancien capoulié du Félibrige, a complété la connaissance des curieux de l’oeuvre de Mistral, à l’occasion d’une causerie organisée par la Troupelenco et Patrimoine Tropézien et consacrée à l’universalité de Mireille, mercredi 11 juin à 18h, salle Jean Despas.

Image 6 - Un savant hommage à Frédéric Mistral