Il faut dire que son thème est inédit et que la plupart des œuvres proposées à l’appréciation du public jusqu’au 17 juin ont rarement été exposées.

Clin d’œil à la ville de Marseille, capitale européenne 2013, l’événement intitulé « L’Ecole marseillaise, 1850 > 1920 » présente en effet des toiles uniquement prêtés par des collectionneurs privés et des galeries. Leurs auteurs, hormis Charles Camoin peut-être, sont peu connus du grand public ; ils ont pourtant inspiré les « impressionnistes » et les « fauves ». L’exposition est donc l’occasion de leur rendre l’hommage qu’ils méritent.

Lors du vernissage, le maire Jean-Pierre Tuveri a chaudement félicité le conservateur Jean-Paul Monery pour l’originalité de son exposition et la luminosité des toiles, notamment des paysages, présentées. L’événement se terminera le 17 juin : profitez-en !

L’exposition de l’été sera consacrée à l’œuvre de Maurice de Vlaminck, à partir du 6 juillet.

Le public était venu nombreux à l'inauguration de l'exposition.