Pour la première exposition inédite et monographique qu’un musée de France consacre à l’épouse de Fernand Léger sur le territoire national, le musée de l’Annonciade a fait le choix de montrer la diversité de l’ensemble de sa carrière depuis sa formation en Biélorussie jusqu’à sa disparition dans le Var en 1982. Le titre retenu est Les couleurs de Nadia.

Dans un musée consacré et dédié aux peintres inspirés par la couleur, ce titre est comme un clin d’œil à la reconnaissance des artistes femmes.