Une tradition bien ancrée à  Saint-Tropez que celle de la nomination du Capitaine de ville. Il faut dire qu’elle vient de loin : c’est un 24 juillet 1558 qu’une délibération du conseil de communauté en a fixé les règles. C’est lors d’une cérémonie solennelle à la mairie que le maire de Saint-Tropez remet en mains propres le diplôme officiel au futur capitaine, après un vote du conseil municipal. Il sera chargé de guider les Bravadeurs lors de la fête votive des 16, 17 et 18 mai prochains.

Le lundi de Pâques, le successeur de Olivier Calvani aura l’honneur de porter le titre de Capitaine de ville, le 463e de l’histoire de Saint-Tropez. Pour marquer l’événement, le cortège composé des bravadeurs sillonnera la ville avec le groupe folklorique du Rampéu en réservant des aubades au public. Un moment fort de la vie culturelle de la cité.