Le célèbre groupe folklorique de Saint-Tropez a bravé le ciel voilé de ce 1er avril pour chanter à la chapelle Sainte-Anne où Monseigneur Michel Hayes a célébré la messe à 10h. A la sortie, les danseuses du Rampeù ont entamé la danse de la souche, un appel aux cieux pour que les récoltes soient bonnes. Puis la présidente Josette Bain et son vice-président Claude Bérard ont déposé un cep de vigne dans les flammes, en signe de purification. La souche ainsi brûlée est remise par la présidente à un éminent membre du groupe, en l’occurrence cette année Jean-Paul Bracco, bénévole depuis un demi-siècle.

Lou Rampeù s’est rendu ensuite en procession et en musique vers la place de la mairie, où ses danseurs ont offert des aubades à M. le Maire et aux élus tropéziens. Peu après midi, une dernière danse sur le port faisait virevolter les jupes et les capes provençales pour le plus grand plaisir du public.

Image 1 - Les 62 printemps du Rampeù

Image 1 - Les 62 printemps du Rampeù

Image 1 - Les 62 printemps du Rampeù

Image 1 - Les 62 printemps du Rampeù