Le premier groupe autour de Claude Bérard, premier adjoint
Le premier groupe autour de Claude Bérard, premier adjoint

 

Le premier groupe autour de Claude Bérard, premier adjoint
Le second groupe autour du maire, Jean-Pierre Tuveri,
de l’adjointe Andrée Anselmi et du conseiller municipal Claude Hautefeuille.

Depuis 14 ans, deux groupes d’une douzaine de jeunes mandatés par l’Apare restaurent chaque été bénévolement une partie de la citadelle. A raison de deux chantiers de quinze jours chacun, ces jeunes se sont ainsi employés depuis la fin août à restaurer le mur de contrescarpe situé aux pieds de la grande muraille de la forteresse, sous la houlette d’un chef de chantier et d’un responsable technique, tous deux mandatés par l’Apare.

Agréée par le ministère de la Jeunesse et des Sports et le ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, l’Apare (Association pour la participation et l’action régionale) est une organisation de jeunesse et d’éducation populaire qui permet chaque année à près de 25 jeunes venus de tous horizons de découvrir Saint-Tropez tout en participant à la restauration de son patrimoine. La ville participe au financement de cette opération, au même titre que la Région, le Département et les ministères déjà cités.

A la fin de chaque chantier, la municipalité remercie les travailleurs bénévoles en les invitant à partager le verre de l’amitié.

Le premier groupe autour de Claude Bérard, premier adjoint

Le premier groupe autour de Claude Bérard, premier adjoint

Le premier groupe autour de Claude Bérard, premier adjoint

Le premier groupe autour de Claude Bérard, premier adjoint