Josette Bain, présidente du Rampèu et grande figure locale, était particulièrement émue samedi dernier au moment de couper, aux côtés du maire de Saint-Tropez, le ruban inaugural du nouveau cinéma. Située sous l’hôtel de Paris, dont le premier établissement du même nom a été créé par sa famille, la nouvelle salle a été baptisée le « Star », en hommage à l’un des tout premiers cinémas du village, ouvert en 1938 par ses parents adoptifs, Juliette et Gustave Pellegrin.

En fonction depuis les vacances de Noël, le nouvel équipement va permettre de suppléer la salle de la Renaissance qui nécessite des travaux de mise en sécurité, voire d’extension, et d’assurer la continuité de l’offre cinématographique à Saint-Tropez quand le chantier débutera. D’une capacité de 165 places, le Star est équipé des dernières technologies numériques et il aura coûté nettement moins cher qu’une salle classique, soit un peu moins de 590 000 euros. La ville n’a eu en effet qu’é  faire réaliser l’aménagement et l’équipement d’un espace de 340 m2, dont 180 pour la salle de cinéma, remis en pleine propriété par la société Cidinvest, propriétaire de l’hôtel de Paris, en vertu d’un protocole d’accord signé en novembre 2008.

Le public présent à cette inauguration a ensuite pu découvrir un film très peu diffusé depuis 1960, année de sa sortie : « Saint-Tropez blues », avec Marie Laforêt, Jacques Higelin et Stéphane Audran.

Le programme des cinémas La Renaissance et Star est visible et actualisé toutes les semaines sur le site web de la ville.

Inauguration du Cinéma Star de Saint-Tropez

Inauguration du Cinéma Star de Saint-Tropez

Inauguration du Cinéma Star de Saint-Tropez

Inauguration du Cinéma Star de Saint-Tropez