Le Festival des Antipodes, créé en 1995 par Bernard Bories, a pour vocation de faire connaître en France la production cinématographique et audiovisuelle australienne et néo-zélandaise, et d’une manière plus large, la culture des antipodes.
Aussi d’être un interlocuteur actif et une passerelle pour les professionnels entre la France, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Saint-Tropez et le cinéma : 19ème Edition du Festival des Antipodes
Du lundi 9 au dimanche 15 octobre 2017

Après « Lion » (6 nominations aux Oscars 2017) et ses plus de 1,5 million de spectateurs en France, après le magnifique et intense « Love Hunters » sorti cet été en France et en attendant « Thor : Ragnarok » du réalisateur maori Taika Waititi, tourné en Australie, qui déferlera sur le monde en fin d’année, Saint-Tropez est du 9 au 15 octobre le cœur des Antipodes pour une semaine de découvertes, de rencontres et d’intenses émotions.

Avec Antipodes Juniors, nos jeunes seront des explorateurs des cultures du bout du monde et ils découvriront, comme leurs ainés, aussi bien des documentaires passionnants tel que « David Stratton : A cinematic life » (Festival de Cannes 2017) que des classiques et des inédits australiens et néo-zélandais.

Quel plaisir que de voir ou revoir « La complainte de Jimmie Blacksmith » (en compétition au Festival de Cannes 1978) ainsi que le troisième film de Peter Weir « The Last Wave » mais aussi ce classique de 1940 « Forty Thousand Horsemen » qui nous rappelle l’engagement des troupes ANZAC lors de la Première Guerre Mondiale. Mais nous irons aussi bien à Canberra avec « Joe Cinque’s Consolation » qu’à la suite d’un bushranger (« The Legend of de Ben Hall »), d’un patriarche Maori qui tient d’une main de fer son élevage de mouton et sa famille (« Mahana » du réalisateur de « L’Ame des Guerriers »), d’un village de pêcheurs en Nouvelle-Zélande (« The Catch ») ou encore à Paris avec « Drama », en voyage avec des musicien néo-zélandais (« The Pa Boys ») ou au cœur d’un village du bush (« Jasper Jones ») et qui sait nous retrouverons peut-être en avant-première « Red Dog : True blue », belle épopée au cœur de l’Australie.

Quant à la compétition de longs métrages espérons que le comédien et aussi chanteur Guy Pearce, le plus célèbre des pirates Geoffrey Rush, la chanteuse & comédienne Kylie Minogue, la belle héroïne de la série « The Missing » Frances O’Connor ou encore l’australien Hugo Weawing, pourra être notre Président du Jury 2017.

Mais c’est sous le soleil que le festival espère bien que chaque soirée sera une fête du cinéma, de la culture et des échanges par delà les mers…

Bernard Bories
Président de Cinéma des Antipodes

Programme et horaires sur le site du festival : www.festivaldesantipodes.org

Entrée libre et gratuite, à l’exception des films d’ouverture et clôture sur invitation.