Comme le veut la tradition tous les 29 juin, les Tropéziens ont fêté Saint-Pierre, le saint-patron des pêcheurs et des gens de mer. La manifestation a débuté vendredi soir par une messe en l’église paroissiale suivie d’une procession, durant laquelle, à la lueur des flambeaux, le buste de Saint-Pierre a parcouru les rues de la vieille ville, suivi des autorités religieuses, des associations liées à la mer et patriotiques, des Amis de la Bravade et de la clique, ainsi que d’une foule de Tropéziens.

Seconde étape de la Saint-Pierre, la fête des pêcheurs s’est déroulée samedi soir sur le quai de la Pesquière, avec le traditionnel embrasement d’une barque de bois, sacrifiée en l’honneur du saint-patron de la profession. Auparavant, les bateaux de pêche disposés le long du quai d’Estienne d’Orves ont été bénis par Monseigneur Hayes, le curé de Saint-Tropez, puis les pointus ont défilé à la lumière des lampions jusqu’é  la Pesquière alors que les fifres et tambours donnaient une aubade. Après l’embrasement, ce fut le temps du bal animé par l’orchestre de Nathalie Fabre et de la dégustation de l’anchoé¯ade et du rosé. La soirée était organisée par la section locale de la Société nationale de sauvetage en mer et par la ville de Saint-Tropez.

Image 1 - La fête des pêcheurs en images