INDIE FEST

Les 30 et 31 juillet et les 6 et 7 août  prochains la Citadelle de Saint-Tropez accueille la deuxième édition de INDIE FEST !

L’Indie Fest #2 prend d’assaut la Citadelle de Saint-Tropez pour deux week-ends à la programmation pointue et éclectique avec une énergie rafraichissante et un foodcourt inédit. Imaginé par le trio tropézien d’Indie Group -Tobias Chaix, Vincent Luftman et Raphaël Blanc-, accompagnés d’Adrien Villanova et Téo Saavedra, le festival brille notamment par sa scène surplombant le golfe de Saint-Tropez et son line-up aux petits oignons.

Programmation – 30 Juillet 2021

Keep Dancing Inc :
Ils sont dans la moitié de leur vingtaine, leur musique s’imprègne de références qui, pour certaines, datent d’avant leur naissance, pourtant Louis, Joseph et Gabrielle possèdent déjà l’aplomb et la maîtrise d’un power-groupe à l’anglaise.
Cinq ans après ses débuts, Keep Dancing Inc aligne avec une belle sérénité un bilan d’étape qui force l’admiration. Ils ont tourné partout en Europe avec Blossoms, ont éclusé pas moins de 30 dates outre-Manche, et se sont taillés une réputation scénique digne des plus rutilantes machines à groove de l’époque.
Altin Gün : Fasciné par la scène musicale alternative turque des années 70, où des artistes comme Selda, Barış Manço et Erkin Koray mêlaient musique traditionnelle et rock occidental, le bassiste Jasper Verhulst décide de monter Altin Gün pour faire revivre ce son si particulier.
 
Programmation – 31 juillet
Jäde :
Avec la sortie de son tout premier single, Jäde, pose les bases : un RnB digital qui oscille avec aisance entre trap et future pop. Porté par une voix chaude et singulière, « Longtemps » est à la fois synthétique et ultra-sensuel. Avec légèreté et humour, la jeune Lyonnaise fantasme des histoires d’amour modernes derrière son écran. Ni fleur bleue ni fille facile, Jäde mêle l’innocence et la séduction, l’intime et la frime, Françoise Hardy et PNL.
Posé sur des prods trap, indie ou afro signées par les valeurs montantes du moment – Selman, Skuna, Some-1ne, et Kofi Bae – le chant de Jäde impressionne. Planant, presque chimérique, son R&B élégant et digital se chuchote sur des mélodies entêtantes accompagnées de lyrics incisives. Et confirme une voix singulière sur la scène urbaine.
 
Nemir :
Nemir a la voix joueuse, un tantinet éraillée. Il a grandi dans Saint-Jacques, le quartier des Gitans à Perpignan, avec ses ruelles étroites et ses places lumineuses. En 2012, on le découvre avec « Ailleurs », un single devenu un hit instantané sur toutes les radios. Bousculant rap et chanson, il s’attire les faveurs du grand public comme celles des fans de rap. Après plusieurs EP et de multiples collaborations (Nekfeu, Alpha Wann, Deen Burbigo, Gros Mo, …) Nemirprésente aujourd’hui son premier album, toujours aussi accessible, populaire et enthousiasmant, qu’il défend sur scène avec ses musiciens.
Busy P :
DJ Busy P, le « parrain de l’électro française », « le prince de la French touch »… Derrière tous ces alias se cache Pedro Winter. Fondateur et directeur du label Ed Bangers Records depuis 2003, Pedro Winter est aussi l’ancien manager de Daft Punk et a largement contribué aux carrières de Mr Oizo, Cassius, Justice… Sous le pseudonyme Busy P, il signe les productions de Colette c’est chouette, Rainbow Man ou Génie, pour ne citer que celles-ci.

Concerts les 30 et 31 juillet et les 6 et 7 août 2021 à la Citadelle de Saint-Tropez