Communiqué du maire no 3
FERMETURE DU MARCHE FORAIN DE SAINT-TROPEZ

– – [communiqué du 25/03/20 – 19h00] 

– Après consultation d’un groupe d’élus, dont l’avis s’est avéré partagé et un sondage portant sur un petit échantillon d’habitués du marché, j’ai pris la décision de ne pas solliciter de dérogation auprès de la préfecture. Le marché restera donc fermé.
– Cette décision a été très difficile à prendre et je suis conscient qu’elle suscitera des déceptions et des critiques de la part de certains. Mais j’ai jugé qu’une stricte application des mesures de confinement, telles qu’exigées  par le gouvernement et les autorités préfectorales, devait l’emporter sur toute autre considération.
– Le maintien du marché à titre dérogatoire, à la demande du maire, à supposer qu’elle ait été accordée par la préfecture, aurait constitué un lieu de rencontre et donc un point de contamination supplémentaire.
– Le respect des mesures barrières et la surveillance du marché auraient mobilisé des effectifs de la police municipale et de la gendarmerie déjà sous tension, ainsi que pour le nettoyage, les employés de la société Pizzorno qui connaît aussi des difficultés.
– Par ailleurs, considération essentielle, Saint-Tropez n’est pas un petit village rural isolé où le marché forain constitue la principale source d’approvisionnement alimentaire, seule exception que les autorités préfectorales pourraient être prêtes à considérer.
– Nous disposons à Saint-Tropez de suffisamment de points de vente alimentaire pour s’approvisionner sans problèmes en ce qui concerne le volume et la diversité des produits.
– A cet égard, il importe que les préposés à la vente dans les magasins rappellent à la clientèle qu’il est extrêmement important de respecter les gestes barrières (distance d’au moins un mètre). Je sais que beaucoup s’efforcent de le faire et je leur en suis extrêmement reconnaissant, car en l’absence de moyens de protection adéquats (masques) eux aussi s’exposent au risque de contamination, notamment lorsque les clients ne font pas suffisamment preuve de discipline.
– Je lance donc un appel aux Tropéziennes et aux Tropéziens qui effectuent leurs courses de bien observer les gestes barrières. Je compte sur leur civisme, leur sens des responsabilités et leur solidarité. Les services de la ville peuvent procurer du matériel de barriérage aux établissements qui en feraient la demande (numéro d’astreinte des services techniques : 06 76 85 06 08)  pour leur permettre de mieux filtrer la clientèle.
– Je suis, comme l’immense majorité de nos concitoyens, très attaché à notre marché, centre d’attractivité générant de très importantes retombées économiques pour la ville. J’apprécie le rôle joué par tous les forains non sédentaires et je suis conscient des sacrifices que la fermeture du marché leur impose.
– Mais nous vivons une situation exceptionnelle particulièrement grave. L’objectif primordial doit être de surmonter la crise sanitaire le plus rapidement possible afin que l’activité économique puisse prendre son cours normal.

Jean-Pierre TUVERI
Maire de Saint-Tropez

 


 

 

Communiqué du maire no 2
« Toute gratitude aux professionnels qui luttent contre Le pandémie »

– – [communiqué du 23/03/20 – 13h00] 

Chères Tropéziennes, chers Tropéziens,

Je voudrais aujourd’hui, en votre nom, exprimer toute la gratitude de la ville de Saint-Tropez à diverses catégories professionnelles directement engagées dans la lutte contre le COVID 19.

  • Nos remerciements vont tout d’abord à tous les personnels soignants (hospitaliers, libéraux, service médical des armées) qui, sur le territoire national, dans des conditions de protection largement insuffisantes, interviennent au péril de leurs vies pour sauver celles de leurs concitoyens et donc des nôtres.
  • A cet égard, la ville de Saint-Tropez tient à présenter ses plus sincères condoléances aux familles des médecins ayant payé de leur vie le respect du serment d’Hippocrate. Notre gratitude ne sera jamais assez grande.
  • Mes remerciements s’adressent aussi tout particulièrement à tous les professionnels de santé, médecins, dentistes, infirmiers, pharmaciens, qui, ici à Saint-Tropez veillent sur notre sécurité sanitaire
  • Je voudrais aussi exprimer nos remerciements à tous les auxiliaires de vie sociale dont beaucoup sont insuffisamment dotés de matériel de protection (masques, gants, gel hydroalcoolique). Ils s’exposent au risque de contamination dans le cadre de leur activité d’aide à domicile aux séniors. Un grand merci pour leur dévouement.
  • Notre gratitude va aussi à toutes les forces de sécurité (police nationale, gendarmerie, polices municipales, sapeurs pompiers) qui, dans le cadre de leur mission de contrôle, s’exposent aussi en raison d’une insuffisance de matériel de protection, au risque de contamination. Ils mettent non seulement leur vie en danger mais aussi celles de leurs collègues, de leurs familles et de leurs proches.
  • Encore trop de nos concitoyens ne comprennent toujours pas que l’objectif premier des forces de sécurité n’est pas de sanctionner mais de protéger.
  • A cet égard, je voudrais tout particulièrement remercier les effectifs de la compagnie de gendarmerie de Gassin-Saint-Tropez, dont les membres de la brigade territoriale de Saint-Tropez. Nous pensons à leurs familles, à leurs enfants et nous y associons aussi                      nos policiers municipaux et leurs familles.
  • Un grand et vif merci aussi à tous les commerçants tropéziens qui, en restant ouverts, assurent notre approvisionnement alimentaire et auxquels j’associe notre courageux pêcheur professionnel, le premier prudhomme Guy d’Arco.
  • Compte tenu de tous les points de vente existant en ville, y compris dans la zone artisanale, on peut trouver toutes les denrées alimentaires à Saint-Tropez. Inutile donc de se rendre dans les grandes surfaces du fond du golfe.
  • Je tiens à inclure dans ces remerciements les transporteurs qui acheminent tous ces produits sur les points de vente ainsi que ceux qui effectuent des livraisons à domicile. (phrase coupée…)
  • D’autres professionnels méritent nos remerciements. Je pense notamment aux éboueurs et aux employés de la société Pizzorno qui assurent la collecte des ordures ménagères et la propreté de la ville. Je ne voudrais pas oublier les entreprises qui proposent des actions de solidarité en offrant des services et des dons divers.

Chères Tropéziennes, chers Tropéziens, je sais qu’en raison du durcissement des mesures de confinement, beaucoup d’entre vous vivent actuellement des moments particulièrement difficiles qui risquent malheureusement de se prolonger au-delà de ce qui avait été initialement envisagé. Mais il importe au plus haut point de faire preuve de responsabilité en respectant scrupuleusement les mesures de protection (limitation au maximum des sorties et adoption de gestes barrières).

Ce n’est qu’unis et solidaires que nous arriverons à surmonter le plus rapidement possible le risque sanitaire et à reprendre une vie normale dont dépend en dernier ressort le retour à une activité économique satisfaisante.

Je tiens à signaler que des formulaires d’attestation de déplacement dérogatoire pourront être obtenus, en cas de besoin auprès de la police municipale (04 94 54 86 65 ou police@ville-sainttropez.fr).

Chères Tropéziennes, chers Tropéziens, soyez assurés que la Mairie est plus que     jamais à vos côtés.

Jean-Pierre TUVERI
Maire de Saint-Tropez

 


 

 

Communiqué du maire n°1

Jean-Pierre Tuveri, maire de Saint-Tropez, tient à assurer les Tropéziennes et les Tropéziens du soutien de la municipalité et des services municipaux qui restent en veille.

« Chères Tropéziennes, chers Tropéziens,

Depuis la mise en œuvre des mesures très contraignantes de confinement, toutes mes pensées vont vers vous.

Nous ne pouvons pratiquement plus visiter nos aînés à la maison de retraite « Les Platanes ».

Beaucoup de familles sont confinées dans des appartements de faible superficie, un certain nombre avec des enfants qui doivent être occupés sans possibilité de sortir dans un jardin.

Les sorties ne sont autorisées que pour un nombre restreint d’activités (ravitaillement alimentaire, déplacements médicaux…)

Beaucoup d’entre vous, particuliers et acteurs économiques, sont aussi préoccupés fort légitimement par le maintien d’un niveau de revenus suffisant pour leur permettre de tenir et de surmonter la très grave crise actuelle.

C’est donc un bouleversement total de nos modes de vie que nous subissons.

Au vu de cette situation extraordinaire, j’ai été conduit à fermer la mairie à partir du mardi 17 mars à midi. Je tiens cependant à souligner que des services municipaux importants continuent à être assurés.

  • le portage des repas à domicile fonctionne tous les matins (Tél : 04 94 97 81 57)
  • la police municipale reste à pied d’œuvre, prête à intervenir (Tél : 04 94 54 86 65)
  • l’état-civil demeure joignable pour les urgences (Tél : 04 94 55 90 09)
  • les services techniques sont sous astreinte et prêts à intervenir sur la voirie ou pour un problème d’assainissement  (Tél : 06 76 85 06 08)

Tous les services municipaux demeurent aussi joignables par courriel. Vous avez leurs adresses de contact sur le site internet de la Ville.  Ces agents font preuve d’un sang froid remarquable et je tiens à les remercier en votre nom.

De nombreux Tropéziens me contactent au sujet du marché forain : à ce jour, nous souhaitons le maintenir dans le respect des consignes de l’Etat, en augmentant la distance d’un étal à l’autre afin de permettre qu’il soit maintenu.

Je sais que chacun d’entre vous est décidé à faire preuve de responsabilité et de solidarité. Je me dois cependant d’insister sur la nécessité de respecter très strictement les gestes barrières (pas de serrage de mains, ni d’embrassade, distance d’un mètre minimum de votre interlocuteur), ainsi que les mesures édictées par les autorités sanitaires et celles de l’État.

Il y va de votre santé, votre bien le plus précieux à l’heure actuelle, et de celle de vos concitoyens.

Je sais pouvoir compter sur vous comme vous pouvez compter sur toute l’équipe municipale mobilisée à mes côtés et à votre écoute.

Chères Tropéziennes, chers Tropéziens, surtout gardons l’espoir. Tous unis, solidairement, nous surmonterons la crise en espérant que nous serons tous épargnés. »

Jean-Pierre TUVERI

Maire de Saint-Tropez